Top
Fabriquer son shampoing solide

Fabriquer son shampoing solide

En ce moment, les cosmétiques solides (et notamment le shampoing solide) ont le vent en poupe.

Ils possèdent de nombreux avantages en termes de transport et ils ont une valeur positive pour l’environnement.

Fini les emballages plastiques et les shampoings liquides que l’on ne peut pas emmener en voyage.

Ce sont les raisons pour lesquelles de temps en temps, j’aime réaliser mes propres shampoings solides. En plus d’être faciles à réaliser, ils sont extrêmement pratiques :).

Un shampoing solide, qu’est-ce que c’est ?

Dans la plupart des cas, le shampoing solide est un savon solide réalisé à base de tensioactifs.

À ne pas confondre avec les savons réalisés selon la technique de la saponification à froid.

Pour le shampoing solide, il n’y a pas de soude à utiliser, c’est donc moins dangereux et beaucoup plus simple à réaliser.

Fabriquer son shampoing solide

Shampoing solide de l’été 2017

Comment utiliser le shampoing solide ?

Il suffit simplement de mouiller ses cheveux de façon homogène comme pour un shampoing classique.

Une fois les cheveux mouillés, vous n’avez plus qu’à frotter le shampoing solide sur le cuir chevelu un peu partout (tête en haut, les tempes, et tête en bas.). Pas de panique, au premier shampoing, la mousse ne sera pas abondante. Lors du deuxième lavage, vous serez étonnés de la mousse produite par ce shampoing solide. 🙂

Je préconise de ne pas frotter les longueurs pour éviter d’abimer les pointes souvent plus fragiles. Pour laver les pointes, il vous suffit de faire glisser le shampoing sur les longueurs.

Fabriquer son shampoing solide

Comment fabriquer son shampoing solide home made ?

Je vous propose ma recette pour réaliser 3 à 4 petits shampoings solides pour cheveux normaux à gras.

Ingrédients

– 40 g de SCI (Sodium cocoyl isethionate, un tensioactif moins irritant que le SCS)

Le tensioactif est ce qui va permettre au shampoing solide de mousser et de se solidifier :).

– 30 g de poudre de shikakai, une plante ayurvédique au pouvoir lavant.
– 15 g d’huile de coco, pour sa douceur et son côté nutritif.
– 10 g d’eau minérale ou d’eau florale de votre choix. (J’opte parfois pour celle de fleur d’oranger de chez Florame.)
– 5 g d’huile de ricin, pour fortifier les cheveux.
– 1 g de protéines de riz (28 gouttes), pour le côté fortifiant, adoucissant et hydratant.
– 4 g de glycérine végétale (c’est un agent hydratant et qui apporte un toucher doux.)
– [facultatif] 6 gouttes d’huile essentielle de votre choix. Pour ma part, j’utilise celles de mandarine et de tea tree.

 

Fabrication

– verser le SCI, l’huile de coco et le shikakai dans un récipient au bain marie jusqu’à ce que le SCI et l’huile aient fondu ;
– ajouter l’huile, l’eau florale, la glycérine, l’actif et les HE à la préparation ;
– bien remuer et placer dans des petits moules en tassant bien ;
– placer au congélateur pendant 1 h ;
– démouler les shampoings solides ;
– laisser sécher pendant 48 h avant de l’utiliser.
– c’est prêt :).

Fabriquer son shampoing solide

N’hésitez pas à « Pin » la photo sur votre pinterest pour retrouver plus facilement la recette de shampoing solide maison.

J’espère que ma recette de shampoing solide vous plaira.

Dans mon dernier article, retrouvez les astuce de ma routine cheveux naturelle, notamment grâce à ce shampoing solide home made :).

Si vous la testez, n’hésitez pas à me dire ce que vous en pensez et à partager votre ressenti sur celle-ci avec moi dans les commentaires !

 

 

Biotipful
Biotipful
14 Comments
  • Mestambouilles

    Et bien mon article préféré c’est celui là tiens, car je suis une adepte du shampoing solide et ta recette donne vraiment envie!
    Je pense la tester rapidement 🙂

    14 octobre 2018 at 20 h 46 min Répondre
    • Biotipful
      Biotipful

      Je suis contente qu’il te plaise 🙂 !
      N’hésites pas à revenir me dire ce que tu en auras pensé :).

      14 octobre 2018 at 22 h 23 min Répondre
  • Coraline Leclaire

    J’ai hâte de tester cette recette ! Je viens de passer aux savons solides (de chez Joya pour l’instant) et j’ai bien envie d’essayer de les fabriquer moi-même !
    Alors merci beaucoup pour ce tuto !

    12 octobre 2018 at 10 h 18 min Répondre
    • Biotipful
      Biotipful

      Avec plaisir ! 🙂
      N’hésites pas à me faire un retour si tu testes cette recette :).

      12 octobre 2018 at 18 h 19 min Répondre
  • Catherine Giordi

    Bonjour et merci pour cet article précis et concis.
    Recette simple à réaliser avec des ingrédients bien ciblés très efficaces.
    Bonne journée.

    8 octobre 2018 at 16 h 27 min Répondre
    • Biotipful
      Biotipful

      Bonsoir,
      Je suis contente que la recette vous plaise :).
      N’hésitez pas à me faire un retour si jamais vous la testez.

      8 octobre 2018 at 21 h 49 min Répondre
  • elha

    merci bcp pour ta recette que je vais tester rapdidement. mon shampoing sec me satisfait plus ça me démange trop du coup je vais remplacer le skhikakai par du sidr que j’ai déjà et a la place de ton actif ajouter de la poudre de guimauve car j’en ai. je te ferai un retour dès que j’aurais testé pendant un peu de temps. merci d’avoir des recettes et explications accessibles au débutants c’est vraiment super !

    7 octobre 2018 at 16 h 38 min Répondre
    • Biotipful
      Biotipful

      Contente que ça te plaise :).
      J’ai hâte de lire ton retour avec les modifications.
      Belle journée à toi et au plaisir de te revoir par ici ;).

      7 octobre 2018 at 17 h 41 min Répondre
  • Oumsousou

    Coucou,

    Est-ce possible de remplacer la glycérine par le gel d’aloe verra ? Et je n’ai pas de protéines de riz, qu’est ce que je peux mettre à la place ?

    Merci et super blog 😉

    8 juillet 2018 at 23 h 05 min Répondre
    • Biotipful
      Biotipful

      Hello 🙂 !
      Alors si ton aloe vera contient un conservateur pourquoi pas. Autrement j’éviterai pour la conservation.
      Pour la protéine de riz, tu peux soit ne rien mettre du tout et recalculer le tout sur 100%. Soit ajouter un actif de ton choix en vérifiant bien le pourcentage que tu peux ajouter au maximum en fonction de ton actif ^^.

      Je suis contente que le blog te plaise :D. Belle soirée !

      9 juillet 2018 at 23 h 16 min Répondre
  • Malika

    wow, tes cheveux sembles tellement en bonne sante. Bravo!

    14 juin 2018 at 21 h 56 min Répondre
    • Biotipful
      Biotipful

      Merci beaucoup 😀 ! J’y fais beaucoup attention !

      14 juin 2018 at 22 h 14 min Répondre
  • Lunaloca

    Ton article est très simple et je t’en remercie car ce n’est pas souvent le cas lors des partages de recettes naturelles.
    Personnellement je n’utilise plus de shampoing solide depuis 1an car j’utilise quasiment la même recette que toi mais volatile (Shikakai +huile coco+aloe vera+he bay st thomas) que je réalise juste avant de me laver la tête. Mais je vais me servir de ta recette pour faire des cadeaux autour de moi pour le faire decouvrir à ceux qui ne l’on pas encore adopté. Mon premier shampoing solide était un shampoing de la marque « Lush » que j’ai payé 8€60 et qui m’a duré 2ans… c’est très économique en plus du gain de place dans mon sac de voyage. Merci!

    13 février 2018 at 14 h 28 min Répondre
    • Biotipful
      Biotipful

      Je suis ravie que l’article te plaise 🙂 !
      J’essaye de faire en sorte que mes articles soient accessibles même aux débutants, c’est important à mes yeux :).
      Si tu veux épurer ma recette, tu peux facilement enlever les protéines de riz, la glycérines et les huiles essentielles je pense. Mais il faudra peut être ajouter un autre hydratant pour éviter que le Shikakai n’assèche trop les cheveux ^^ !
      J’ai pas encore testé le shikakai seul sur les cheveux, il faudrait que j’essaye :).

      Merci <3

      13 février 2018 at 16 h 53 min Répondre

Post a Comment

})(jQuery)