Top
Avis crème solaire bio Acorelle

Mon avis sur la crème solaire bio et naturelle Acorelle

La crème solaire bio est l’un des derniers produits naturels qu’il me restait à remplacer. Après avoir fait un sondage sur Instagram l’année dernière, je me suis lancée à la découverte de la crème solaire bio Acorelle. Je vous détaille mon avis complet sur celle-ci dans cet article, ainsi que des arguments pour vous motiver à passer à la crème solaire naturelle.

Pourquoi choisir les crèmes solaires bio ?

Avant de vous présenter la crème solaire bio Acorelle, je vous propose de faire un focus sur la différence entre les produits solaires chimiques et bio.

Les dangers des protections solaires chimiques

Depuis plusieurs années, j’entends parler des crèmes solaires classiques (chimiques) et de leur impact négatif sur notre santé et sur l’environnement. J’avoue que je ne m’y connaissais pas vraiment et j’ai été assez surprise.

En résumé, les produits solaires classiques contiennent des filtres chimiques issus de la pétrochimie. On retrouve notamment le benzophénone, l’oxybenzone, le methoxycinnamate et les parabènes.

Ces composants sont suspectés d’être des perturbateurs endocriniens. En plus de cela, ils seraient allergisants ou irritants pour la peau. En bref, ces substances sont dangereuses pour notre santé.

Mais le plus dur a été d’apprendre que ces filtres chimiques ont également un gros impact négatif sur l’environnement et l’écosystème marin. Ils détruisent les micro-algues qui sont la source de nourriture du corail, engendrant par conséquent sa disparition.

Produit solaire bio : une alternative saine

Toutes ces informations négatives sur les crèmes solaires m’ont véritablement bousculée, je me suis donc décidée à tester la crème solaire bio Acorelle pour respecter l’écosystème marin et mon corps.

Mais alors, pourquoi les produits solaires bio sont-ils sains et responsables ?

Tout simplement car les filtres minéraux utilisés sont d’origine naturelle. En général, on retrouve l’oxyde de zinc et le dioxyde de titane.

Ces deux ingrédients portent souvent à confusion car ils sont également utilisés dans les produits solaires classiques sous forme de « nanoparticules », c’est à dire qu’elles sont réduites à un état microscopique. En cosmétique bio, le label Cosmébio encadre bien cette problématique.

Autrement, les crèmes solaires bio sont respectueuses de l’environnement marin car elles respectent le corail et la faune aquatique.

Contrairement à ce qu’on peut penser, les produits solaires bio protègent la peau au même titre qu’une crème solaire classique. De plus, elles font barrage aux UVA et aux UVB.

Mon avis sur la crème solaire bio Acorelle
Découvrez mon avis complet sur la crème solaire bio Acorelle

Mon avis sur la crème solaire Acorelle

Je vous partage mon retour d’expérience sur cette crème solaire que j’apprécie énormément. Je n’ai malheureusement pas de point de comparaison pour le moment car je n’ai testé que celle-ci, mais elle me plaît beaucoup plus que les crèmes chimiques que j’ai pu utiliser avant.

Composition

La composition de cette crème solaire est très bonne. Seule la présence de l’Alcohol Denat ou alcool dénaturé (éthanol), fait un peu baisser le score du produit.

Les alcools sont asséchants et irritants pour la peau car ils vont éliminer sa barrière hydrolipidique. Cela dit, la crème solaire comporte diverses huiles, ce qui va contrebalancer ce point négatif.

Ingrédients :

DICAPRYLYL CARBONATE, DICAPRYLYL ETHER, TITANIUM DIOXIDE(* à voir plus bas), GLYCINE (SOYBEAN) SOJA OIL*, ALCOHOL** DENAT, PONGAMIA GLABRA SEED OIL*, POLYGLYCERYL-3 DIISOSTEARATE, ALUMINUM HYDROXIDE, STEARIC ACID, PARFUM (FRAGRANCE), RUBUS (RASPBERRY) IDAEUS SEED OIL, HELIANTHUS ANNUUS (SUNFLOWER) HYBRID OIL*, OLEA EUROPAEA (OLIVE) FRUIT OIL*, TOCOPHEROL, PROPOLIS EXTRACT*, POLLEN EXTRACT*, CURCUMA LONGA (TUMERIC) ROOT EXTRACT*, BENZYL BENZOATE, BENZYL SALICYLATE, EUGENOL, GERANIOL, LINALOOL.

Le dioxyde de titane a fait beaucoup parler de lui. Il n’est pas dangereux pour la santé tant qu’il n’est pas présent sous sa forme « nano » (généralement indiqué sur le packaging de votre crème solaire si c’est le cas). Il est très réglementé par Cosmebio comme j’ai pu vous l’expliquer plus haut, et ne pose donc pas de soucis.

Protection solaire

Pour ma peau claire, j’ai choisi la crème solaire Acorelle bio SPF50. La différence entre SPF30 et SPF50 est mince, mais je préfère protéger ma peau au maximum pour éviter les tâches liées au soleil.

Je l’utilise pour le visage et pour le corps, même si une variante existe spécialement pour le visage (en SPF 30 / 50, teintée ou non).

Cela fait depuis 2019 que je l’utilise et je dois dire que j’en suis très contente. Lorsque je suis à la plage, je l’applique en arrivant avant de m’exposer au soleil et j’en remets après la baignade au besoin, ou si ma peau commence à rougir à cause du soleil.

Elle est aussi efficace qu’une crème solaire chimique. Je n’ai pas eu de coups de soleil, pourtant ma peau est tout de même assez claire et sensible au soleil.

La texture de la crème solaire bio Acorelle

J’ai trouvé la texture du produit vraiment très étonnante. J’étais habituée aux crèmes solaires qui font les mains poisseuses / collantes.

Pour le coup, la crème se rapproche un peu d’un produit huileux avec le côté soyeux d’une crème, ce qui la rend très agréable à appliquer. Les mains restent douces sans cette sensation d’avoir quelque chose de collant.

J’ai oublié de le préciser mais la crème solaire bio Acorelle que je possède est facile à appliquer car c’est un spray. Le seul point négatif c’est que le spray fait éclabousser de la crème partout. Je préconise donc de l’appliquer en extérieur ou à la plage.

Traces blanches ?

J’ai choisi la crème solaire bio Acorelle car vous aviez été nombreu.ses à me dire qu’elle ne laisse pas de traces blanches sur la peau.

Eh bien je confirme, pour ma peau claire du moins, je n’ai jamais eu de soucis de traces blanches. Si vous avez une peau plus foncée et que vous avez un retour d’expérience à me faire, je suis bien évidemment preneuse pour conseiller d’autres personnes :).

Attention toutefois, pour avoir testé la crème solaire Acorelle pour le visage cet été je trouve qu’elle laisse un film blanc sur la peau contrairement à celle pour le corps.

Le prix

Les produits solaires bio sont bien plus chers que les classiques. Pour la crème solaire bio Acorelle, il faudra compter environ 20 € pour 100 ml de produit.

Personnellement, je préfère dépenser un peu plus d’argent dans un produit qui sera respectueux de ma santé et de l’environnement, mais je comprends tout à fait que cela soit un frein pour certaines personnes.

Conclusion

Pour conclure, c’est un gros coup de cœur pour moi. Je suis ravie d’avoir été conseillée par ma super communauté sur Instagram afin de me lancer dans l’expérience des crèmes solaires bio avec Acorelle. Le seul point négatif est son tarif, mais je préfère personnellement mettre le prix pour un produit qualitatif.

Cette crème solaire est très efficace, pratique et agréable à appliquer :).

Et vous, vous avez testé cette crème solaire Acorelle ? Si vous avez d’autres marques à me recommander, n’hésitez pas à me les partager en commentaire.

Crème solaire bio Acorelle 50 SPF pour le corps
Crème solaire bio Acorelle pour le corps
N’hésitez pas à épingler ces photos si l’article vous a plu 🙂

Biblio

https://www.cosmebio.org/fr/nos-dossiers/2018-05-pourquoi-choisir-creme-solaire-bio/

https://www.cosmebio.org/fr/nos-dossiers/2016-08-nanoparticules-dioxyde-titane-oxyde-zinc/

Biotipful
Biotipful
2 Comments
  • Avatar
    Renard

    super article, merci pour les renseignements !! <3

    25 août 2020 at 21 h 26 min Répondre
    • Biotipful
      Biotipful

      Hello,
      Je suis vraiment heureuse que l’article t’ait plu.
      Belle soirée et à bientôt :).

      27 août 2020 at 22 h 30 min Répondre

Post a Comment

Ne manquez plus aucun article !

Inscrivez-vous à la newsletter pour recevoir les derniers articles du blog Biotipful dans votre boîte email :).

Inscription à la newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter et recevez gratuitement mon ebook "Un Automne éco-responsable" de 26 recettes.