Top
Atelier savon à Bordeaux à Herbéo

Mon avis sur l’atelier savon à Bordeaux – Herbéo

J’ai réalisé un atelier un peu spécial le 27 avril dernier à la boutique Herbéo. En plus d’être mon tout premier atelier sur la région bordelaise, c’était une thématique inconnue pour moi : un atelier savon à Bordeaux. La technique utilisée est nommé la saponification à froid.

Mais alors, qu’est-ce que la saponification à froid ? Pour les non-initiés, c’est l’une des méthodes les plus simples pour réaliser des savons artisanaux soi-même. Bref, j’ai testé mon tout premier atelier savon à Bordeaux.

Dans cet article, je vous détaille mon expérience et mon ressenti sur cet atelier « Savons naturels très doux dits surgras » proposé par Herbéo Formations et Conseils.

Herbéo Formations et Conseils

Pour celles et ceux d’entre vous qui me suivent sur mon compte Instagram Biotipful, je vous avais déjà présenté la boutique Herbéo localisée rue des Ayres à Bordeaux.

Cette petite herboristerie est pleine de charme, on y trouve des plantes en vrac et des produits cosmétiques divers. Mais surtout de très bons conseils et des tisanes sur-mesure !

Herbéo Formations et Conseils proposent depuis plusieurs années des formations et ateliers liés aux cosmétiques naturels, à la phytothérapie, à l’aromathérapie et à la réalisation de savons.
Si vous êtes intéressé(e)s, voilà un lien vers les ateliers à venir :).

Ils proposent également des ateliers sur-mesure d’une heure ou deux avec minimum 4 participants. Vous pouvez choisir la thématique de l’atelier vous-même ou bien choisir parmi une liste d’idées. J’adore ce type de formule qui me rappelle l’atelier que nous avions réalisé pour l’enterrement de vie de jeune fille d’une amie 🙂 !

Déroulement de l’atelier savon à Bordeaux

Partie théorique et présentation de la saponification à froid

Edith, notre formatrice, nous a tout de suite mis au parfum. La saponification à froid n’est pas sans danger. La manipulation de la soude caustique peut être « fatale » et causer des dégâts collatéraux à notre peau. Le début de l’atelier était un peu « tendu » car nous avions été mis au courant des risques que nous pouvions encourir. Bien évidemment, tout s’est passé sans problèmes, car nous avons été protégés comme il se doit.

Une fois cette mise en matière passée, nous avons eu droit à des explications scientifiques sur la composition d’un savon et la façon dont celui-ci agit sur la peau. La présentation était vraiment très compréhensible et intéressante.

Le déroulement pratique de l’atelier savon à Bordeaux

Choix de senteur & de couleur du savon

Une fois le déroulement de l’atelier expliqué, nous avons eu droit à des exemples de mélanges de senteurs et de couleurs pour avoir une idée des choses que nous pouvions faire.

Pour fixer les odeurs sur les savons, il faut utiliser des « supports » tels que les poudres naturelles (orties, argiles, prêle, etc.). Ces poudres auront une incidence sur l’apparence du savon. Nous avons décidé, avec mon collègue Bastien, de réaliser un savon bleu. Nous avons donc choisi une base d’argile blanche mélangée à de la poudre d’indigo.

Côté senteur, nous sommes partis sur un mélange d’huiles essentielles de lavandin grosso, de romarin à cinéole et de pin maritime. Cette odeur est fraîche et naturelle :).

Nous avons donc pesé la quantité d’huiles essentielles, de poudre et de colorants puis nous les avons mélangés ensemble dans une petite casserole.

Choix des beurres et des huiles végétales

Une fois le mélange des senteurs et couleurs terminés, nous l’avons laissé dans un coin.

Edith, notre formatrice, avait préparé le mélange de soude caustique et d’eau avant notre arrivée afin d’éviter d’éventuels accidents. Cependant, elle nous a bien expliqué qu’il ne faut jamais verser l’eau dans la soude caustique, mais bien la soude caustique dans l’eau. Cela permet d’éviter de se faire vaporiser de soude caustique :).

Nous avons choisi les huiles et les beurres végétaux pour notre recette. Nous avions le choix entre de l’huile d’olive et de l’huile de tournesol pour les huiles. La recette contenait des beurres de karité et de coco, mais il était possible de choisir l’huile de coco parfumée à la fleur de tiaré 🙂 ! Nous avons choisi l’huile de tournesol, le beurre de karité et l’huile de coco.

Une fois les huiles choisies, nous les avons pesées dans un bol doseur à l’aide d’une balance de précision, puis nous les avons placées au bain-marie. Lorsque les huiles et les beurres végétaux ont atteint 50°C, nous les avons sortis du bain-marie.


Mélange des huiles et de la soude

C’est la partie où il faut se protéger car c’est le moment de manipuler la soude. Nous nous sommes donc protégé les mains avec des gants et les yeux avec des lunettes de protection.

Avant de mélanger la soude et les huiles, nous avons préparé le plan de travail. Il fallait avoir le plan de travail dégagé avec la préparation senteur et couleur à disposition. Nous avions également disposé sur la table le moule à savon, le bol doseur rempli d’huiles et de beurres fondus et enfin le mixeur.

Une fois cette préparation terminée, nous avons versé délicatement le mélange de soude et d’eau dans les huiles fondues. Ensuite, nous avons mixé jusqu’à obtenir la « trace ».

La trace, c’est le moment où la texture de la pâte à savon s’épaissit jusqu’à laisser une trace sur le reste de la préparation lorsqu’elle coule. C’est à ce moment-là qu’il faut arrêter de mixer.

Une fois la trace obtenue, nous avons ajouté les colorants et les fragrances puis remué pour mélanger le tout.

Enfin, nous avons versé la préparation dans les moules, puis les avons recouvert de film plastique.

Pour que le savons prennent correctement, il faut les couvrir pendant 48 h sous des serviettes afin que le processus de saponification opère correctement.

C’est presque « fini » ;). Il faudra être patient et attendre la cure qui dure un mois. La cure est la période pendant laquelle le savon va continuer de se transformer jusqu’à arriver à un pH adapté à notre peau. (Désolée pour les raccourcis que je fais 🙂 !)

Mon avis sur l’atelier savon à Bordeaux – Herbéo

Une bonne ambiance

Je pense que vous l’aurez compris : j’ai adoré cet atelier ! J’espère que ça va m’aider à surmonter ma peur de manipuler la soude car j’ai vraiment aimé créer mon propre savon.

J’ai trouvé que l’atelier était très bien animé. Un grand merci à Edith qui a su rendre l’atelier interactif et passionnant. L’équilibre entre la théorie et la pratique était parfait !

Le groupe en lui-même était composé de 5 filles (dont moi) et d’un garçon, donc pour la mixité, on repassera ! L’ambiance était très bonne et chaleureuse, on a discuté entre nous pendant l’atelier.

Le petit plus ? Le local ! Il était vraiment superbe, au dernier étage avec vue sur les toits de Bordeaux. 🙂

Un contenu passionnant

Les explications étaient très claires et adaptées aux débutants avec des petits schémas au début et à la fin. Edith, qui est vraiment passionnée par le sujet, a même dépassé le temps de l’atelier pour nous expliquer comment formuler notre propre savon. Elle était vraiment à l’écoute de nos questions.

Le tarif

J’ai trouvé que le tarif était vraiment très accessible. Pour un atelier de deux heures pour réaliser ses 3 savons, il faut compter 42 euros. L’atelier a finalement duré plus de deux heures trente.

Le résultat : des savons canons qui sentent terriblement bon !

Conclusion

Pour conclure, c’est un atelier que je recommande à 100 %. Cet atelier était vraiment très formateur et très amusant à la fois :). J’ai passé un très bon moment et appris des petites anecdotes sur la saponification à froid et des astuces qui ne se trouvent pas dans les livres ou en ligne :). Je ne manquerai pas de tester d’autres ateliers ou formations proposés par Herbéo prochainement. C’est d’ailleurs la formation d’une journée en Phytothérapie qui me fait de l’œil depuis un moment ;).

Et vous, vous avez déjà testé ce genre d’ateliers ? Vous connaissez Herbéo ? Vous avez déjà réalisé vos propres savons 🙂 ?

Atelier savon à Bordeaux à Herbéo
Biotipful
Biotipful
4 Comments
  • Avatar
    Coraline

    Si je fais déjà les shampoings pour la famille, je n’ai encore jamais testé de faire mes propres savons, mais ton expérience fait vraiment envie

    5 juillet 2019 at 16 h 15 min Répondre
    • Biotipful
      Biotipful

      Coucou, effectivement, les shampoings solides sont tout de même plus simples.
      J’ai vraiment adoré réaliser ces savons en tout cas. J’ai hâte de me lancer en solo à la maison 😀 !
      Je te recommande ce genre d’ateliers pour t’aider à te lancer.

      5 juillet 2019 at 19 h 26 min Répondre
  • Avatar
    lylylapeste

    j’adore ton article , ca donne envie de faire de la saponification a froid ainsi que des ateliers decouverte merci a toi pour avoir partager cette experience

    8 juin 2019 at 16 h 17 min Répondre
    • Biotipful
      Biotipful

      Hello :).

      Merci beaucoup ! Je suis ravie que l’article t’ait plu. C’était vraiment une super expérience.
      J’espère réussir à me lancer seule dans la saponification à froid tout bientôt :D.
      A bientôt.

      8 juin 2019 at 16 h 48 min Répondre

Post a Comment

Ne manquez plus aucun article !

Inscrivez-vous à la newsletter pour recevoir les derniers articles du blog Biotipful dans votre boîte email :).

Inscription à la newsletter